hearth Newsletter

hearth

hearth Newsletter
instagram card

Le pull Kika de A à Z

Je prends le temps. Rien ne me presse car mes produits vont durer. Je ne les fais pas pour une saison mais pour plusieurs. J’imagine (et j’espère !) que ma cliente va garder son pull longtemps aussi. Alors la notion de délai n’est plus du tout la même. Dans mon travail de création, c’est la même chose, je prends du temps. Je dessine des dizaines voire des centaines de pulls mais je dois faire des choix, chercher le pull préféré…et ça, c’est le casse-tête et ça me prend du temps !

La couleur est aussi une source d’inspiration très forte. Réfléchir à un modèle, c’est forcément réfléchir à sa couleur et ça, ça va plutôt vite.

Pour le Pull kika, J’ai vu une photo d’un champ Japonais de fleurs roses et jaunes au Japon de @8nabi et cela m’a vraiment donné envie de faire un pull dans ces 2 couleurs.

        

Alors, je suis allée chez Raphaëlle (mercerie Cousine) et nous avons cherché les bonnes couleurs de mohair et elle a ensuite tricoté un prototype. Ce prototype nous a conforté dans l’idée que ce modèle était vraiment beau et nous avons pu bien placer le motif.

Voir le prototype prendre forme en tricot main c’est magique et puis cela a fait gagner beaucoup de temps par la suite et aidé à la compréhension du programmateur qui, lui, devait faire un programme informatique pour la machine à tricoter industrielle.

Entre temps, j’ai cherché une qualité de fil qui pouvait se tricoter industriellement et qui soit adaptée à ce modèle. J’ai cherché la plus belle qualité de mohair et je voulais un fil 100% naturel. Sans polyamide. Le fil en 70% superkid mohair et 30% soie que j’ai choisi est vraiment magnifique. Les fibres qui le constituent sont longues et très fines d’’où un fil très doux, léger et qui n’aura pas tendance à boulocher.

J’ai travaillé avec un petit atelier de tricotage près de Venise dans lequel Marzia fait « comme pour elle ».

En premier, nous avons validé des swatches de mailles pour choisir la jauge, les serrages, le lavage.

Ensuite, grâce à ma fiche technique détaillée et grâce à la visualisation du pull tricoté à la main, Marzia a fabriqué un prototype qui a été quasiment parfait du premier coup !

        

J’ai fabriqué une toute petite première production que Marzia a tricoté en septembre 2019.

Vous avez aimé ce modèle car il est ma première vente. Je compte bien le prolonger à l’infini et jouer avec les couleurs pour le prochain hiver. Pour ma deuxième production de ce pull, j’ai prévu de demander à Marzia de resserrer un peu la maille et ajuster un peu les mesures car je pense que la taille 0/1 était un peu grande. Je réfléchis à faire une taille 4/5 car plusieurs d’entre vous me l’ont demandée. Voilà !